mercredi 29 mai 2013

ambiance tropicale ?


La chambre d'emma ambiance tropicale papier peint Cole & Son

c'était difficile d'y échapper non? depuis cet hiver, la tendance était tropicale et son fruit fétiche l'ananas. j'avais bien retenu la leçon pour le printemps, hein? s'il avait commencé.... 
sauf que non, pour l'instant, c'est pas esprit jungle ou alors très très humide...

©magazine paulette avril  2013
une autre tendance, le vernis blanc me faisait de l'oeil depuis un moment mais je restais de marbre (blanc, ah, ah). 
d'une part, parce qu'encore une fois j'attendais les beaux jours pour être bronzée, ben oui, j'allais pas pas prendre le nail risque d'avoir l'ongle look carencé et d'autre part, j'avais encore un fashion doute sur l'éventuel effet tipex.
mais un sujet trouvé dans pshiiit qui est ma bible nail art me faisait dire qu'il serait mon fluo de l'été mais exhumant plutôt du placard un vieil imper burberry, des bottes de pluie et pour les ongles, j'en restais au vernis rouge ou corail, boosteur de moral... 

quand tout à coups, voila t-y pas que le fameux vernis blanc fait la une du vogue uk du mois de juin, posé sur les ongles de kate moss ambianc BB:



et presque le même jour la bloggeuse chiara Ferragni, site theblondsalad, regroupe toutes mes tendances préférées dans une seule photo... 
... j'enrage elle a un bikini ananas (yamamay) avec un soutien-gorge tropical et... les ongles blancs. Bon.
©chiara ferrani, theblondsalad 29 may 2013

c'est sur, elle est bronzée, c'est sur, elle est à capri pour ce shooting....

alors la, d'un coups j'ai craqué (pas pour le bikini non recommandé à la sortie d'un hiver riche en calories) mais par contre, un petit plaisir à moindre coups: une séance d'uv (oui, oui, parfaitement) et le vernis blanc, chez OPI, alpine snow, parfait, pour avoir la main estivale, à défaut de tropicale !!!!  

non mais, on va pas se laisser démoraliser par le temps, non? 







samedi 25 mai 2013

La Boum



aujourd'hui emma a 13 ans. mon bouchon, mon bébé, mon petit coeur passe officiellement en mode teenager et je suis vraiment très émue. la vie défile, une petite fille se métamorphose de jour en jour en femme sous mes yeux surpris par ces accélérations. 
je suis émue aussi parce que je vis avec elle l'organisation d'un sacrez truc: sa première boum d'anniversaire partagée avec une super amie.
ma mission consiste à leur charger la playlist qu'elles m'ont fourni... quelques heures de standards, d'électro, de la chanson française, des tas de choses que je découvre avec un réel plaisir (ou pas), imaginant une vingtaines d'ados se dandinant dessus.

et puis je suis tombée sur "reality" et "your eyes" les musiques du film "la boum" et la ma gorge s'est serrée.




flashback année 80, j'ai la même petite coupe au carré qu'emma sur cette photo mais aussi le même genre de petite bouille que sophie marceau. 30 années nous séparent mais je suis sure que je ressens ce que ressent emma en le découvrant... sauf qu'aujourd'hui, je ne suis pas sophie marceau dans le film mais brigitte fossey qui regarde sa fille grandir avec tendresse. 






ce petit film de midinette, cette bluette des années 80 déboule dans ma vie et des larmes perlent dans mes yeux, mon coeur se serre. mon bébé va danser des slows avec des garçons, avoir des peines de coeur des chagrin et aussi des énormes joies, me claquer la porte au nez, vouloir une nouvelle coiffure, se faire des mèches, se peindre les ongles, mettre des talons... 

un des essais
je n'aurai jamais imaginé que revoir "la boum" me fasse cet effet mais en y réfléchissant bien, tout est y dit et à toutes les générations: histoires d'amour adolescentes, mais aussi d'adultes, histoire du quotidien qui use, des tromperies, des retrouvailles enflammées. enfin, il y a poupette, la super grand-mère... ma prochaine étape de vie??? j'espère bien mais pas trop vite!

d'ici la, il y aura encore quelques boums...

je suis sure qu'on a tous un (ou plusieurs) film de midinette qui résonnent très fort en nous.

mercredi 22 mai 2013

le vase d'avril de tsé & tsé associés



©tsé & tsé associés


ce vase, je l'avais oublié au fond d'un placard et puis j'ai vu ces pivoines roses presque ouvertes chez truffaut, il ne manquait que quelques petites fleurs des champs pour que mon vase d'avril trouve sa place sur la table basse en verre du salon. avec la lumière de fin de journée, le vase s'y est reflété. 
ce sont des petits bonheurs, de jolies choses... douces et poétiques qui font tellement de bien.

mardi 21 mai 2013

Gatsby le magnifique XXIe siecle



j'étais tellement tentée de voir un film pas du tout intimiste, bien grand spectacle et glamour.... que je suis allée voir Gatsby. et j'en ai pris pour mon grade!

certaines salles le proposent en 3D ce que j'ignorais, et même si les effets sont stupéfiants, cela m'a posé un léger problème métaphysique, ou plutôt un problème plastique car cette technique déshumanise les personnages en les rendant un peu comme des androïdes, léchés, polissés. 



mais rendons à césar, ce qui est à ... di caprio et à Maguire, qui sont de supers acteurs et tous sont très bons en fait. 2 heures de ballade sans que je regarde la montre, car "ça le fait" quand même: les tenues sont incroyables, toutes les robes charleston étincelantes, la décoration des soirées somptueuses, le champagne qui coule à flot, les feux d'artifices et l'ivresse des convives qui viennent sans invitation et sans savoir qui est l'hôte de maison, tout cela est très divertissant.

mais malgré tout, tout cela manquait de souffre, trop propre di caprio, pas assez "petite frappe", peut-être un peu trop vieux, déjà un brin "parrain".... je ne sais pas, il semble vraiment sortir d'une grande famille et d'oxford.... alors que redford, aaahhh redford dans gatsby.... il a quand même plus l'air d'un petit voyou, non?


dimanche 19 mai 2013

collonges la rouge


en rentrant de toulouse, nous avons décidé de prendre notre temps et surtout, de ne pas déjeuner sur une aire d'autoroute qui donne trop le blues. a l'allée nous avions repéré quelques endroits à découvrir, quitte à sortir de notre itinéraire. il y avait saint-cirq lapopi, mais c'était trop prêt de toulouse et nous n'avions pas encore faim... quand tout à coups, alors que nous traversions la correze, je vois le panneau de collonges que nous rêvions de découvrir. nous nous sommes écartés de 20 kms, ce qui n'est rien pour découvrir ce magnifique village, tout de grès rouge construit.











alors que le village est assez touristique, nous avons trouvé une petite place à l'entrée du village ou une table et deux bancs en bois nous attendaient, comme par magie. il ne faisait pas vraiment chaud et la pluie menaçait mais nous avons eu le plaisir de déjeuner au milieu des glycines et de ces superbes pierres rouges. bien sur, après manger, comme le village est tout petit, nous avons fait un tour, il y avait quelques boutiques de souvenirs ouvertes et le plus heureux a été notre nouveau chevallier collongeois! 
C'est une des plus beaux villages de france et j'ai découvert au passage que c'était une étape du chemin de compostelle. ce qui m'a le plus fasciné sur le chemin qui nous y a conduit, c'est la terre rouge et les paysages verts tout autour, c'est une région magnifique!


jeudi 16 mai 2013

un petit cadeau




encore une fois, sur le blog bleubird que j'aime toujours autant, j'ai trouvé une idée de cadeau pour la fête des mère et que je vais aussi m'offrir, ce sont les magnets instagram, les stickgrams à coller sur le frigo. il suffit d'aller sur ce lien et vous commander vos plus belles photos instagram à développer en magnets, je trouve cette idée tellement maline et le format super sympa. pour couronner le tout ce n'est pas vraiment cher !

Je crois que je vais en mettre plein mon frigo! 
ça vous tente?


mercredi 15 mai 2013

le mari idéal


quand j'ai su que j'allais à nouveau m'occuper de jean-louis et pierre, les auteurs et néanmoins maris, de ce titre plein de promesses, j'ai éclaté de rire et spontanément dit: génial, je vais l'offrir à mon homme.
car sous des côtés potaches et totalement déconnants ce sont tout de même quelques vérités que nous livrent ces garçons qui percent à jour la routine conjugale. mariés depuis 20 et 30 ans chacun, ils connaissent bien le sujet. donc voila un livre qui dissèque la vie à deux et ne rate personne, ni madame, ni ces messieurs... et quoi de mieux que de rire ensemble de ces habitudes qui tuent nos couples à petit feu. à lire à deux, assurément!

mardi 14 mai 2013

sous la glycine

comme le printemps... la glycine a pris son temps cette année, mais enfin, ça y est les fleurs et les feuilles sont sortis d'un coups, comme par miracle. 



chez ma voisine, le lilas est en fleur aussi et tous les gens qui arrivent chez moi me disent que la glycine embaume! mais c'est une ruse de sioux, car c'est le lilas qui sent si bon! il ne manque plus que le printemps, le beau temps ne s'installe pour de bon...

dimanche 12 mai 2013

le robinson à albi




en marchant sur les bords du tarn, à deux pas de la foule touristique et caché sur les berges, se trouve surement le plus joli coin d'albi, le restaurant le robinson. un jardin exotique rempli de roseaux et d'une petite mare remplie de grenouilles et de crapaux qui coacent pendant qu'on se regale d'un hamburger de canard ou d'un sandre braisé et que les enfants galopent dans le jardin sans que l'on craigne un seul instant les voitures.










ouvert de mars à avril, pas question de rater cette adresse qui combine cuisine simple mais bonne et sentiment de dépaysement total. 

mercredi 8 mai 2013

pause gasconne


nous partons quelques jours retrouver ma cité gasconne.
ô mon pays, ô toulouse, ôÔ toulouse !!!!!! j'espère ramener plein de belles choses à mettre ici






mardi 7 mai 2013

avoir du nez


en surfant sur le site de l'expo n° 5 culture chanel au palais de tokyo, j'ai découvert qu'il y avait ateliers olfactifs ou l'on peut s'inscrire sur le site (les enfants aussi) jusqu'au 5 juin. j'y suis allé hier soir de 21h à 22h et mis à part le côté un peu protocolaire et "corporate" de l'atelier, c'était un agréable moment de découverte de la composition d'un parfum et du n°5 en particulier.


après une entrée en matière sur les émotions que provoquaient les odeurs, nous avons du deviner sur des testeurs l'odeur de l'amande qui nous rappelait la colle cléopatre, tout ça pour nous dire que les odeurs étaient liées aux émotions, à la mémoire... 


ensuite, nous sommes entré dans le vif du sujet, en découvrant les aldéhydes, ces composés chimiques que mademoiselle chanel fit mettre à haute dose dans le bouquet floral afin de rendre son parfum plus "artificiel, comme une robe". 
ensuite nous avons donc découverts les notes de tête, les notes de coeur... le sillage, j'ai appris plein de choses, réalisé qu'il n'était pas du tout simple de reconnaitre une odeur et enfin découvert une odeur qui me hante et dont je n'arrivais pas à identifier l'origine depuis ma tendre enfance qui est celle de l'ylang ylang.

j'ai également découvert que l'on pouvait se fabriquer son propre parfum, qu'il y avait des ateliers pour ça, sur http://www.creationdeparfum.com/  et qu'à l'occasion, j'irai bien fabriquer le mien... 



dimanche 5 mai 2013

plein soleil (froid) au palais de tokyo




il m'arrive un truc incroyable qui ne m'est pas arrivé depuis quatre ans, je suis sans les enfants !!!  on les a déposé ce matin au train pour le sud, ou nous les rejoindrons dans quelques jours. 
alors, c'est avec ce tout nouveau sentiment de liberté que nous nous sommes interrogés avec oliver... quelle expos voulions-nous faire sans enfant, pour enfin prendre notre temps et savourer les oeuvres.
j'avais envie d'aller à la fondation cartier, voir ron mueck :






mais je sentais qu'olivier trainait des pieds car il voulait aller au palais de tokyo voir l'expo "soleil froid" qui s'étend dans tous le palais, (excepté le dernier étage, dédié à chanel n°5 ou je vais aller faire bientôt l'atelier adulte). 
j'ai bien fait de l'écouter, c'est énorme. d'abord, on peut y passer des heures tellement il y a d'artistes exposés, tellement le palais est immense et totalement exploité, nous y avons passé 2 heures, sans piétiner et avons découvert des artistes formidables.
d'abord, le thème principal de l'expo avec l'art cinétique de julio le parc, qui propose des installations, des mobiles ou des sculptures lumineuses en mouvement, il faut entrer dans certaines installations, des panneaux de miroirs reflétés avec des lumières, se perdre dans des tissus aussi, c'est assez prodigieux.















et une video au passage:


video


mais il y a bien d'autres artistes en sortant de chez "le parc", françois curlet,






mais aussi les installations video de hicham berrada, artiste "scientifique" dont  le travail associe intuition et connaissance, science et poésie, il met en scène les métamorphoses d’une "nature" activée, chimiquement ou mécaniquement. c'est fascinant.

il y a encore plein d'autres choses, en sous-sol, une vidéo bizarre et très drôle d'un loup animé, chez joachim koester.

en fait, on peut y passer la journée, il y a une terrasse plein soleil pour déjeuner, une librairie qui regorge de trouvailles. le palais de tokyo est un lieu hautement fréquentable! 



sur la terrasse au fond à gauche un portrait de basquiat réalisé en scotch